Le projet d'établissement

LE PROJET D?ÉTABLISSEMENT DU LYCÉE PASTEUR

Par admin pasteur, publié le mardi 2 juillet 2013 19:06 - Mis à jour le mardi 2 juillet 2013 20:24

Rôles du Projet d’établissement du Lycée Pasteur (2009/2012)

  • Développer et améliorer les compétences de nos élèves : conduire chaque élève au plus haut niveau de réussite possible.
    • Compétences pédagogiques : modes d’apprentissage, méthodes, régularité du travail personnel, sens de l’effort ;
    • Compétences comportementales : respect des règles, en premier lieu de l’assiduité et de la ponctualité, favoriser l’autonomie de l’élève, sa responsabilisation ;
  • Mieux prendre en compte la diversité des élèves, leur hétérogénéité : renforcer l’égalité des chances ;
  • Donner du sens et une cohérence d’ensemble aux différentes actions afin d’éviter l’éparpillement, « passer d’un ensemble d’actions à une action d’ensemble » ;
  • Améliorer les conditions de travail et de sécurité en menant à bien la restructuration, les travaux de rénovation (2009/2010) ;
  • Progresser vers une démarche de pilotage partagé et mobiliser, en conséquence, chaque personne sur la mise en œuvre du projet, l’intervention auprès des élèves (règles) ;
  • Favoriser la communication en interne et en externe.

Le projet d’établissement

  • Décret n°85-924 du 30 août 1985 modifié
  • Circulaire n°2005-156 du 30 septembre 2005
  • Projet d’Académie

« Le projet d’établissement précise les voies et les moyens mis en œuvre pour assurer la réussite de tous les élèves et pour associer les parents à ces objectifs. »

  • Il définit sous forme d’objectifs et de programmes d’actions, en prenant en compte les prévisions relatives aux dotations d’équipements, les modalités propres à chaque établissement de mise en œuvre des programmes et orientations nationales et académiques ;
  • Il détermine les modalités d’évaluation des résultats atteints ;
  • Il s’appuie sur des indicateurs chiffrés ;
  • Il correspond à une réflexion stratégique et prospective pour améliorer les performances du lycée.

Axe 1
Lutter contre l’absentéisme des élèves, leur manque de ponctualité
Conduire leur autonomisation progressive

Objectif :

Instaurer une réactivité, en liaison directe et immédiate avec les parents

Voir règlement intérieur

Un exemple, celui des classes de Sciences et Technologies tertiaires : STG

  • Décision d’instaurer une fiche de suivi des absences à la journée par classe (STG et STS) pour mieux suivre l’absentéisme perlé. Modalités de transmission de cette fiche à sécuriser : désignation de 2 élèves chaque semaine… ;
  • Proposition de mettre en place un appel de 1ère heure pour une réactivité immédiate ;
  • Bilan de l’absentéisme par le professeur principal et le Conseiller d’Education (1 fois par mois) et suivi par chaque professeur de l’équipe ;
  • Rattrapage dans un autre cours des absences sélectives (colle) ;
  • Modification du règlement intérieur : 3 heures de retard = 2 heures de colle.

Un deuxième exemple : des règles clairement définies, applicables et respectées par les élèves à partir de l’intervention de chaque adulte

  • « Nous sommes tous en charge du règlement intérieur, tout personnel est habilité à le faire respecter, à intervenir, à demander le carnet de correspondance de l’élève : retards, utilisation du portable ou du MP3 dans les bâtiments (sauf salle du foyer), altercations… »
    • portables et MP3 éteints dans les bâtiments (utilisation salle foyer autorisée) ou confiscation ;
    • bonnets, casquettes, chapeaux… ;
  • L’éducation aux règles, à leur respect, par une réflexion avec les élèves pendant la première semaine de l’année scolaire (outils : questionnaire sur le règlement intérieur…) puis à échéance régulière ;
    « On n’est pas des réacs en exigeant des élèves le respect de leurs obligations »
  • Un règlement intérieur stable, connu de toutes et tous.

Axe 2
Aider les élèves dans leurs difficultés, les accompagner

  • Pendant le temps de classe (30 heures environ/semaine) : prise en compte des difficultés principales : méthodologie, prise de notes, comment j’apprends mon cours, organisation de ma semaine, tenue des outils de liaison… ;
  • Un travail en commun des professeurs de la même classe sur la maîtrise des compétences transversales
    • Maîtrise de l’écrit, de la construction d’une phrase (sujet, verbe, complément) ;
    • Compréhension des consignes et application ;
    • Restituer une notion de cours, exercice de la mémorisation ;
    • Conduire un contrat de suivi, renseigné et évalué à période régulière ;
    • Études dirigées, deux soirs par semaine ;
  • L’accompagnement personnalisé : 2 heures pour chaque élève par semaine ;
  • Les classes de STG
    • L’essentiel se joue pendant les heures d’enseignement ;
    • Une évaluation hebdomadaire : créneau de deux fois deux heures, avec un planning trimestriel ; mettre les élèves en tension, les obliger à un travail personnel ;
    • Principe de rattrapage en cas d’absence non valable dans un autre cours, approuvé par tous ;
  • Les sections de techniciens supérieurs : mêmes dispositifs que pour les STG (fiche de suivi quotidienne, créneau DS).
    S’inspirer des dispositifs d’accueil, d’accompagnement et d’aide mis en place par les Universités ;
  • Comment mettre les élèves à un travail personnel plus régulier, plus intense ?
    • Des épreuves communes : nombre, échéancier, définition des matières : amener les élèves à un travail personnel régulier dès le début de l’année scolaire, particulièrement ceux de seconde ;
    • Harmoniser les pratiques et les exigences au sein de chaque équipe – devoirs, interrogations orales au début de chaque cours… ;
    • Nécessité d’un travail en équipe pédagogique, régulier ;
    • Actions de prévention santé : de nombreux élèves sont fatigués, ils consacrent peu de temps au sommeil ;
    • Prendre mieux en charge les élèves de seconde : non autorisés à quitter le lycée en cas d’heure « creuse » : une salle de travail surveillée, recours au nouveau CDI ;
    • S’assurer que chaque élève inscrit dans le cahier de textes les devoirs et leçons à réaliser ;
  • Valoriser les efforts et les réussites de nos élèves
    • Points supplémentaires pour les devoirs maison… réalisés individuellement ;
    • Encouragements, félicitations : notions de l’effort et du travail personnel « valorisés » ;
    • Cérémonie d’accueil des élèves ayant obtenu les félicitations du conseil de classe et les élèves méritants (travail, solidarité…) en présence de leurs parents, des professeurs (14 juin 2011) ;
    • Cérémonie des élèves ayant obtenu une mention au baccalauréat, en présence de leurs parents et des professeurs ;
    • Créer des évènements, des moments remarquables de valorisation de nos élèves.

Axe 3
La liaison parents-lycée

Voir résultats du Lycée

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe